Michel Lalonde

EN
Menu

Des papillons et plus

Music / La musiqueSep 30, 2018

Je sens une vraie bouillabaisse de sentiments me traverser le corps. On est en studio demain matin et y a plus de sept ans depuis le dernier disque. Évidemment, je suis excité. C'est comme le trac, une bête qu'on n'apprivoise jamais. J'ai hâte de commencer mais je me sens habité par une nostalgie, liée à la saison, je soupçonne. J'ai beaucoup pensé à ma mère dernièrement, elle qui nous a quitté le premier jour d'automne, il y a déjà plusieurs années. L'automne attise une multitude de sentiments en moi : nouveau départ, nouvelle année, la beauté aigre-douce de la fin de l'été.

J'ai passé beaucoup de cette dernière fin d'été en 1986 au chevet de ma mère. Quelques jours avant qu'elle quitte, je lui ai écrit un poème que j'ai pu lui chanter à ses funérailles. Je ne sais toujours pas comment j'ai tenu le coup émotivement, ce jour-là  Je me souviens de l'énergie de mes frères et de mes soeurs. Je me souviens aussi d'avoir senti la puissance spirituelle de la musique.

J'espère que ceux qui me lisent ne me croiront pas dépressif. C'est plutôt le contraire qui m'habite. Optimisme, trépidation et joie résonnent beaucoup plus pour moi en ce moment. C'est quand même un privilège de pouvoir mettre au monde quelque chose qui nous survivra. Je suis toujours aussi émerveillé par la puissance de la musique, et encore plus avec l'énergie qu'on retrouve à créer de la nouvelle musique. Ça tient autant du mystère pour ceux qui ont la chance d'en faire que pour ceux que nous touchons avec nos chansons.

Je constate aussi combien c'est nourrissant et inspirant de travailler avec des gens en qui on a pleine confiance qu'ils pourront, non seulement bien faire passer nos paroles et nos mélodies, mais surtout réussir à transmettre l'esprit de notre musique. Je me trouve chanceux d'avoir rencontré un musicien comme Rémi Arsenault qui va réaliser cet album. Dès nos premières conversations, il m'a fait comprendre que, pour lui, faire passer l'esprit des chansons étaient ce qu'il y avait de plus important. C'est comme ça que je vois ça aussi. J'ai hâte de me mettre au travail avec l'équipe qu'il a montée. On va s'amuser!

La grande majorité des chansons de l'album sont en français, mais y en aura quelques-unes anglais. If I Could Make You Fly ne se sera probablement pas sur le disque, mais j'ai pensé la partager en hommage à ma mère. À Maggie, celle qui ne s'est jamais considérée comme une musicienne elle-même, mais qui en a plutôt mis quelques uns au monde.

If I Could Make You Fly

Un nouvel album en chantier…

Vivez l'aventure avec moi et faites partie de l'équipe!

Plus +
Un nouvel album en chantier…